Rejets nauséabonds chez Imperbel: pollueur non payeur

Pollution atmosphérique avérée: le parquet requiert une amende de 128 000€ avant de se faire dézinguer par l’avocat de la société.

Jean VANDENDRIES

Juillet, août et septembre furent des mois délicats pour (surtout) les proches riverains de l’usine Imperbel, ex-Derbigum, productrice de bitume, qui envoya dans l’éther des rejets nauséabonds en raison de difficultés d’ordre technique.