Sobriété et belles matières

Véronique Billiet a contracté le virus du stylisme dès sa tendre enfance. Dans son atelier, qui fait également office de maison (ou l’inverse), elle réalise des robes de mariée et de cocktail. Des créations uniques, tendances, belles et belges.

Romain Izzard
Sobriété et belles matières
figure locale S17 Véronique Billiet styliste ©ÉdA

Sa robe de mariée, Véronique Billiet (32 ans) l'a entièrement réalisée de ses mains. Quoi de plus normal pour cette jeune styliste perwézienne, qui, très tôt, voulait déjà manier les ciseaux et les beaux tissus. «J'ai quand même hésité en sortant des humanités, nous confie-t-elle. Je me suis d'abord lancée dans des études en architecture d'intérieur à Sint-Lukas à Bruxelles, des études assez ouvertes avec déjà quelques notions de stylisme. J'ai ensuite complété ma formation à la haute école Francisco Ferrer en stylisme et modélisme. J'en suis sortie en 2007, l'année de mon mariage.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...