Dans les coulisses du BW Open : « C’est fantastique d’être au Blocry » (vidéo)

La balle jaune investira le Blocry dès dimanche à l’occasion du BW Open. Nous nous sommes glissés dans les coulisses de ce tournoi de tennis masculin de la catégorie ATP Challenger 125.

Christelle Warnotte
 Cinquante personnes participent au montage de la salle. Cela va de l’installation du terrain, aux tribunes en passant par un éclairage spécifique.
Cinquante personnes participent au montage de la salle. Cela va de l’installation du terrain, aux tribunes en passant par un éclairage spécifique. ©ÉDA MATHIEU GOLINVAUX 

Les paniers de basket sont remontés, l’habituelle surface jaune au sol n’est plus visible qu’à de rares endroits. Le complexe sportif de Blocry, à Louvain-la-Neuve, a changé d’allure. Le gris et le bleu dominent en ce moment dans un lieu qui dès lundi – et ce durant une semaine – accueillera le BW Open, un tournoi de tennis ouvert à des joueurs professionnels belges et étrangers (simple et double). C’est le deuxième tournoi le plus important de Belgique après l’European Open d’Anvers. Il permettra à des joueurs de gagner jusqu’à 125 points pour leur classement ATP (Association of Tennis Professionals). Et c’est donc à Louvain-la-Neuve que cela se passe. "Il y a très peu de salles en Wallonie qui répondent aux exigences techniques de l’ATP, explique Vincent Stavaux, co-directeur du tournoi avec Christophe Dister. On a notamment besoin d’un plafond à 9 mètres de hauteur et ce n’est pas courant. En avril dernier, l’ATP a envoyé une personne pour contrôler le cahier des charges et j’étais content qu’on reçoive le feu vert."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...