Duke était de retour pour un soir

Les murs de la Ferme du Biéreau ont résonné au son des notes de Duke Ellington vendredi soir. L’interprétation de la chanteuse Gala James, entourée de quatre musiciens virtuoses, a emporté l’enthousiasme des amoureux de jazz.

Ariane Bilteryst
 Gala James (au centre) a apporté la touche de grâce vocale à l’ensemble formé par Jean-Luc Pappi, Chris Mentens, Nico Manssens et Bart Borremans.
Gala James (au centre) a apporté la touche de grâce vocale à l’ensemble formé par Jean-Luc Pappi, Chris Mentens, Nico Manssens et Bart Borremans. ©ÉDA

On imagine que la légendaire figure de Duke Ellington a plané avec plaisir au-dessus des quelque 300 spectateurs rassemblés dans la grange de la Ferme du Biéreau, à Louvain-la-Neuve, ce vendredi soir. Aux commandes, l’inimitable Jean-Luc Pappi. Pianiste de talent, il vit sa musique et fait le show. Il est aussi celui qui donne le LA et le tempo sur scène.