La collection japonaise, un des trésors de la réserve précieuse

Sous la Grand-Place de Louvain-la-Neuve se cache une des plus belles collections d’ouvrages japonais au monde. Avec la numérisation, elle peut aujourd’hui être appréciée par tous, tout en conservant une place de choix dans la réserve précieuse.

Nicolas Mamdy
 Extrait d’un Urashima de la collection japonaise de l’UCLouvain, livre qui date du 17esiècle.
Extrait d’un Urashima de la collection japonaise de l’UCLouvain, livre qui date du 17esiècle. ©- 

Le 25 août 1914, les troupes allemandes, présentes depuis quelques jours à Louvain, mettent le feu à la ville. Des centaines d‘habitants vont y laisser leur vie. La halle universitaire n’est pas épargnée et comme elle abrite la bibliothèque, ce sont des milliers d’ouvrages – on parle de 250000 volumes –, dont des centaines dataient du Moyen Âge, qui partent en fumée.