La grande fête de l’inclusion par le sport

Louvain-la-Neuve et Braine-l’Alleud accueilleront, du 25 au 28 mai, les Jeux nationaux de Special Olympics Belgium, pour personnes en situation de handicap. Un moment de partage très attendu.

Sylvain Docquier
 Jonathan Sacoor (au milieu), Mickaël Watrin et Micheline Vanhees ont symboliquement allumé la flamme, ce jeudi, en présentation de l’événement.
Jonathan Sacoor (au milieu), Mickaël Watrin et Micheline Vanhees ont symboliquement allumé la flamme, ce jeudi, en présentation de l’événement. ©ÉdA

Les Jeux nationaux de Special Olympics Belgium sont de retour, après trois ans de disette. Pour l’occasion, c’est en BW, à Louvain-la-Neuve et Braine-l’Alleud, que s’installera cette 38e édition. Rendez-vous du 25 au 28 mai pour ce grand événement, où se côtoieront 2807 athlètes en situation de handicap – encadrés par environ 1000 coaches. Un must pour tout un chacun qui fait de l’inclusion son cheval de bataille mais aussi une grande fête pour les sportifs, les sportives et leur entourage. "C’est un événement que l’on attendait depuis longtemps puisqu’en temps normal, ces jeux se déroulent chaque année, reconnaît Thierry Zintz, président de Special Olympics Belgium. Durant ces deux années de pandémie, on a mis sur pied des jeux virtuels. Mais rien ne remplace cette présence physique, cet esprit de fête et ces moments de rencontre, primordiaux dans notre optique où chacun est important et mérite d’être mis en avant pour développer ses qualités et se dépasser."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...