Le cri de l’échevin d'Ottignies-Louvain-la-Neuve Abdel Ben El Mostapha : « Un réfugié égale un réfugié »

L’échevin des Droits humains se réjouit de l’élan de solidarité envers les réfugiés ukrainiens. « Mais je voudrais aussi crier ceci : un réfugié égale un réfugié. »

 Des réfugiés ukrainiens faisant la file, le 17 mars dernier, au Heysel pour recevoir le statut de protection temporaire. Une fois enregistrés, ils sont dispatchés dans les communes.
Des réfugiés ukrainiens faisant la file, le 17 mars dernier, au Heysel pour recevoir le statut de protection temporaire. Une fois enregistrés, ils sont dispatchés dans les communes. ©Photo News 
Quentin Colette

En faisant deMarina Ovsyannikova une citoyenne d’honneur d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, cette journaliste russe qui avait brandi, en plein journal télévisé, une pancarte dénonçant la guerre menée par son pays en Ukraine, les élus d’Ottignies-Louvain-la-Neuve ont posé un geste fort (notre édition du 31 mars).