Jugement lundi sur les baptêmes controversés à la MAF

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon rendra lundi son jugement dans le dossier des baptêmes controversés au sein de la Maison des athlètes francophones (MAF), le cercle des étudiants en kinésithérapie et en éducation physique de l’UCLouvain.

Neuf prévenus avaient comparu lors des audiences des 15 novembre et 6 décembre derniers pour s’expliquer sur des préventions de traitements inhumains et dégradants, coups et blessures volontaires, attentats à la pudeur ou encore abstention de venir en aide. Les faits reprochés ont eu lieu principalement lors des baptêmes de la MAF de 2017 et 2018 mais aucune victime ne s’est portée partie civile, et l’UCLouvain n’est pas non plus à la cause.