« Les agents du SPF Intérieur manquent de reconnaissance », déplore un syndicaliste d'Ottignies

À la CGSP, Jean-Yves Marchal et Tony Six aimeraient que l’on n’oublie pas les travailleurs de l’ombre indispensables pour assurer des services essentiels à la population.

Laurent Saublens

L'Ottintois Jean-Yves Marchal, président fédéral de la CGSP pour le SPF Intérieur, et Tony Six, le secrétaire fédéral de la CGSP AMiO (pour les agents de l'administration et des ministères), lancent un cri alors que la crise sanitaire s'éternise et que leurs affiliés endurent la situation: "Il est temps que le travail effectué au sein du SPF Intérieur soit reconnu!"