L’UCLouvain étudie le permafrost en Suède

Quand le permafrost dégèle, des gaz à effet de serre sont libérés. Des chercheurs de l’UCLouvain tentent d’en comprendre les conséquences.

Quentin Colette
L’UCLouvain étudie le permafrost en Suède
Les chercheurs de l’UCLouvain ont notamment fait des carottages du sol. Des échantillons ont été étudiés dans la station en Suède et d’autres sont et seront analysés en Belgique. ©UCLouvain

Quel est l’impact du dégel du permafrost sur les émissions de gaz à effet de serre et donc sur le climat? C’est pour répondre à cette question qu’une équipe de 7 chercheurs de l’UCLouvain s’est relayée pendant deux mois à Abisko, en Suède, à quelque 200 km au nord du cercle polaire arctique. La mission a pris fin ce dimanche 14 novembre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...