Rofessart ne veut pas du recyparc

La possible installation du recyparc de Genval vers Rofessart ne plaît pas aux Rofessartois qui, samedi, ont organisé une marche contre ce projet.

Michel Demeester

Les Rofessartois se mobilisent contre l'implantation pressentie du recyparc de Rixensart le long de la N275, à la sortie de Rixensart, sur le territoire d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Ils ont organisé une marche ce samedi 13 février pour manifester contre cette implantation. Celle-ci a rassemblé une cinquantaine de personnes venues de différents quartiers du village mais aussi des communes voisines, de Profondsart, de Rixensart: «Nous regrettons que ce projet se situe sur une terre agricole alors qu'il existe de nombreuses friches industrielles à réhabiliter, signale Marie-Frédérique Lorand, habitante de Rofessart. Le site sur lequel serait installé le recyparc est situé le long de la promenade pédestre numéro 2 d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Il va complètement défigurer le plateau. La vue depuis la N275 venant de Court-Saint-Étienne sera également affectée.»