Limelette: Orange obtient le permis, la Ville fulmine

Le ministre Borsus a délivré le permis pour l’implantation d’un pylône GSM à Limelette. La Ville d’Ottignies-LLN est furieuse.

Michel Demeester
Limelette: Orange obtient le permis, la Ville fulmine
Le pylône devrait être installé en fond de vallée, le long de la voie ferrée. ©ÉdA

Il ressortait de sa réponse à une question parlementaire évoquée dans notre édition du 8 janvier dernier, que le ministre Willy Borsus allait accorder le permis pour la construction d'un pylône GSM à Limelette. C'est aujourd'hui confirmé. Le ministre a suivi l'avis favorable de la commission d'avis sur les recours «qui considère que la deuxième version du projet répond à un besoin d'utilité publique, que cette implantation est proche d'un site arboré, à l'écart des activités humaines, qu'elle éloigne l'antenne significativement par rapport à l'école et à la crèche (372 mètres de distance), qu'elle permet une meilleure intégration du projet au paysage». Le ministre considère que l'implantation respecte les principes de concentration des infrastructures de radiocommunication à proximité immédiate des équipements et réseaux publics existants (ici le chemin de fer), elle est en recul des habitations, la même infrastructure partage plusieurs opérateurs, Orange et aussi Infrabel qui veut y installer des antennes pour la sécurisation du rail et ainsi combler un déficit de couverture du réseau ferroviaire à cet endroit. Enfin, le ministre s'appuie sur le rapport de l'Institut scientifique des services publics. Il estime que les normes de précautions sont strictement respectées.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.