Taxé pour sa petite piscine hors sol: «À ce prix, j'en achète une neuve chaque année»

Le Limelettois Didier Pauwels est étonné de devoir s’acquitter d’une taxe annuelle de 315€ pour une piscine hors sol d’une valeur de 680€.

Michel Demeester
Taxé pour sa petite piscine hors sol: «À ce prix, j'en achète une neuve chaque année»
La piscine, telle qu’elle était installée, avant son démontage. ©ÉdA

En 2018, la Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve a envoyé au Limelettois Didier Pauwels, une demande de déclaration de possession d'une piscine permanente de plus de 10 mètres carrés. Celle-ci tombe sous le coup de la taxe communale sur les piscines privées: «Je n'y ai pas répondu, pensant, en toute bonne foi, que ma piscine n'était pas visée par cette taxe. J'ai une piscine hors sol de 4,6 mètres de diamètre, en kit démontable, vendue aujourd'hui à 680€. Je ne l'ai pas démontée par souci d'écologie et d'économie. En plus, il est très malaisé de la remonter». Un agent recenseur communal est passé à Limelette le 29 mai 2019, a constaté que la piscine n'était pas démontée et en a conclu qu'il s'agit donc d'une piscine permanente.