Un roman sur le harcèlement scolaire: «Destructeur mais on peut s’en sortir»

«À l’Encre de nos maux», troisième livre d’Amélie Romarin, se passe à Jodoigne. Il traite d’un thème difficile et très actuel.

Sylvain Docquier

Originaire de Fernelmont, Amélie Romarin s'est installée en Brabant wallon, à Louvain-la-Neuve, voici un an. «Je travaille à la bibliothèque de droit», précise-t-elle.