Des rituels conservés

Les organisateurs de Céroux ont donc conservé la manière de travailler de Jean Aerts, mais aussi les (bonnes) habitudes. Ainsi, le mercredi qui précède l’organisation une répétition générale est mise en place avec une reconnaissance du parcours qui se prolonge par une auberge espagnole.

L.S.
Des rituels conservés
©ÉdA

+ LIRE AUSSI | Poursuivre l'héritage de Jean Aerts

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.