La Jamaïque devant l'Argentine

Le club l'ABSSA String Pénélope a organisé, samedi, son tournoi avec douze équipes représentant chacune un pays de leur choix.

La Jamaïque devant l'Argentine
11512805 ©© EdA
Michel Demeester

Comme à Grez-Doiceau, il y avait des airs de coupe du Monde samedi dernier dans les installations du Royal Ottignies Stimont. Le club ABSSA « String Pénélope » y organisait son tournoi annuel : « Chacune des douze équipes avait l'opportunité de représenter un pays, pas spécialement un pays qui participe à la coupe du Monde », signale Thierry Verdeyen, cheville ouvrière du club.

La France a terminé en 11e position. Un mauvais présage ? On verra. C'est la Jamaïque, qui n'est pas représentée en Afrique du Sud, qui s'est imposée devant l'Argentine. L'équipe 1 de String Pénélope défendait les couleurs du Bénin. Elle finit 5e. String Pénélope 2 (la Suède) est 12e. Le meilleur buteur du tournoi est Samuel D'Ours : « Cela fait 9 ans que nous organisons ce tournoi. Nous sélectionnons les équipes de manière à ne pas s'exposer à des discussions inutiles. Le tournoi, c'est toujours un succès aux niveaux sportifs et de l'ambiance. Il nous permet, avec les subsides de la Ville et de la Wallonie, de boucler notre budget annuel de 4 000 ? », observe Thierrry Verdeyen.

Une belle transversalité

L'équipe première du club a réalisé un excellent premier tour : « Nous terminons le championnat en 3e position en 5e provinciale. Nous aurions pu terminer 2e ou 3e. Après la mi-saison, et les remises, nous avons réalisé de moins bons résultats. Mais, la 5e place nous convient, ce n'est pas mal ».

Plus que la position au classement, c'est l'ambiance qui est privilégiée au club : « Nous intégrons des jeunes dans l'équipe. Nous avons une belle transversalité. Christophe Verdonk a 50 ans, Bruno Vermeyen a 20 ans. C'est un pur produit du club d'Ottignies qui ne voulait plus continuer à s'astreindre aux entraînements de l'équipe première du Royal Ottignies-Stimont. Nous lui donnons l'occasion de continuer son sport, sans aucune obligation. Certains prennent une parfois une respiration chez nous avant de reprendre dans un club de l'Union belge ».

Le club aligne une 2e équipe en division 5 : « Cette équipe est 9e. Les joueurs de cette 2e équipe ne visent pas les résultats mais préfèrent jouer en 5e plutôt qu'en vétérans. »