Orp-Jauche : permis cassé pour le projet immobilier à la rue Henri Grenier

Le Conseil d’État a suivi la Commune d’Orp-Jauche et pas le ministre wallon de l’Aménagement du territoire, Willy Borsus. Le permis a été cassé.

Pierric Brison
 Le promoteur souhaitait installer ici cinq maisons et un immeuble avec six appartements.
Le promoteur souhaitait installer ici cinq maisons et un immeuble avec six appartements.

Le Conseil d’État a donné raison à la Commune d’Orp-Jauche, qui avait introduit un recours contre le projet urbanistique de la rue Henri Grenier. Le promoteur souhaite construire cinq maisons et un immeuble de six appartements. Impensable pour les autorités, vu que la zone est fréquemment inondée. Mais le ministre de l’Aménagement du territoire, Willy Borsus (MR), était allé contre l’avis de la Commune et avait octroyé le précieux sésame.