Pour mettre un «clap de faim» à la précarité

Avec l’appui des CPAS de Lincent (province de Liège), Hélécine et Orp-Jauche, des bénévoles organisent une distribution de repas pour les personnes dans le besoin.

R.I.

La solidarité n'a pas de frontières. Et dans l'est du Brabant wallon, on n'hésite pas à changer de province pour aider les personnes dans le besoin. Mercredi prochain, une association de bénévoles, chapeautée par les CPAS de Lincent (province de Liège), Hélécine et Orp-Jauche, organisera une première distribution de 250 repas, préparés par quatre restaurateurs et restauratrices hélécinois (Véronique Smit, Véronique Guiot, Brian Doursis et Betty Marteaux) au CPAS de Lincent. «Nous nous associons tous pour la bonne cause. D'ailleurs, le logo et le nom de "Clap de faim" ont été trouvés et créés grâce à la Maison des jeunes d'Orp-Jauche», rappelle Renaud, coordinateur de l'opération.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...