Nivelles : trois mois de prison pour avoir menacé le bourgmestre

Le Nivellois qui avait mimé avec ses doigts un tir au pistolet sur le bourgmestre de Nivelles, le 2 octobre dernier, écope de trois mois de prison.

Vincent Fifi
 Pierre Huart avait déposé plainte après avoir été menacé par un citoyen lors de la rentrée du Tour Sainte-Getrude. Le geste litigieux avait été posé dans la collégiale.
Pierre Huart avait déposé plainte après avoir été menacé par un citoyen lors de la rentrée du Tour Sainte-Getrude. Le geste litigieux avait été posé dans la collégiale.

L’hostilité d’un habitant de Nivelles, Christophe G., envers le bourgmestre de Nivelles, Pierre Huart, dure depuis des années. Elle s’est déjà matérialisée dans le passé par des incidents dans l’espace public, des jets de cannettes, des insultes hurlées en pleine célébration d’un mariage à l’hôtel de ville et même des menaces de mort proférées sur les réseaux sociaux. L’an dernier, le tribunal correctionnel du Brabant wallon avait été saisi de ces derniers faits, mais s’était déclaré incompétent. Appliquant la jurisprudence, le juge avait assimilé ces déclarations sur Facebook à un délit de presse, que seule une cour d’assises peut juger.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...