Tribunal correctionnel : 120 heures de travail pour l'arbitrre de football qui avait frappé des gardiens à la prison d'Ittre

Tous les joueurs de foot le savent. On ne touche pas à un arbitre. Et un arbitre n’a pas non plus le droit de frapper des gardiens de prison.

Jean Vandendries

C’est pourtant ce qui s’est passé le 31 décembre 2019 à la prison d’Ittre. Comme beaucoup de parents de détenus, Louis M. est venu, en ce jour de réveillon de la Saint-Sylvestre, rendre visite à son frère qui est en taule depuis 2017. Il entre, une casquette vissée sur la tête. On lui demande de l’enlever, car le port d’un couvre-chef est interdit. Il refuse et porte un coup à un agent pénitentiaire. Plusieurs visiteurs sont témoins de la scène que filment d’ailleurs les caméras de surveillance.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...