Un nouveau gyropode pour patrouiller à Nivelles mais aussi à Genappe

Pour la police, l’engin n’est pas un gadget mais un outil de travail efficace dans le piétonnier, favorisant aussi le contact avec les citoyens.

VINCENT FIFI
Un nouveau gyropode pour patrouiller à Nivelles mais aussi à Genappe
Le nouveau gyropode de la zone de police est arrivé: il permet notamment aux agents de se déplacer plus efficacement en centre-ville. ©ÉDA

En 2010, lorsque la Ville de Nivelles a mis à disposition de la zone de police un gyropode pour que les agents sillonnent plus facilement les parties piétonnières de la Grand-Place et de l’intra-muros, certains ont souri. Mais au fil du temps, ce curieux engin – que le grand public connaît surtout sous le nom de Segway, qui est en réalité une marque – s’est imposé comme un outil intéressant, avec quelques résultats bien concrets (lire ci-contre) dans des situations où les policiers à pied n’auraient peut-être pas été aussi efficaces.