Le mirage des rendements mirobolants

Escroquerie (5 millions), faux et usage de faux. L’enquête démarre en août 2008. 186 préjudiciés. Que peuvent-ils espérer? La prescription est là.

Jean Vandendries

Ce dossier, ouvert le 19 octobre 2021, est revenu sur le tapis ce mardi en correctionnelle où les débats ont uniquement porté sur cette prescription. Elle permettrait aux quatre prévenus de n’être pas condamnés à de lourdes peines de prison ou à une peine symbolique telle la simple déclaration de culpabilité, mais les préjudiciés ne se priveraient pas de se retourner contre eux au civil dans l’espoir de retrouver tout ou partie des montants investis dans des actions ou titres très rémunérateurs.