La Ville actualise son plan mobilité

Au sein de la majorité, Écolo regrette toutefois publiquement que le document n’aille pas plus loin, en réservant la Grand-Place aux piétons.

Vincent Fifi
La Ville actualise son plan mobilité
Une Grand-Place sans voiture, accessible uniquement aux bus, aux taxis et aux flâneurs, c’est ce qu’Écolo aurait voulu trouver dans le PCM actualisé. ©ÉdA

Au conseil communal du mois de juin, les fiches réactualisant le plan communal de mobilité (PCM) avaient été présentées aux élus aclots, avant d’être soumises à la population via une enquête publique. Le premier PCM avait été adopté en 2003 à Nivelles et il était temps de lui donner un petit coup de jeune, vu l’évolution importante de la ville mais aussi de la manière de concevoir les déplacements. Dans un souci d’efficacité, le collège avait souhaité que cette actualisation se limite aux voiries communales. Ce qui permet de mettre plus rapidement en œuvre les actions recommandées par le bureau d’études, sans attendre le Service public de Wallonie qui gère les voiries régionales, par exemple.