Quand deux policiers "rendent service"

Un Genappien voulait en savoir plus sur le nouveau compagnon de son épouse. Il a fait appel à deux connaissances travaillant à la police…

VINCENT FIFI

Printemps 2019. Éric, un septuagénaire de Genappe, n’avale pas que sa femme le quitte et parte vivre avec un autre à Waterloo. Il envoie des e-mails et des SMS quotidiennement. Pas vraiment des mots doux, en tout cas pas toujours puisqu’il y menace parfois le nouveau compagnon de la dame. Il se rend aussi sur le lieu de travail de celle-ci pour tenter de la rencontrer. Il contacte son employeur et signale qu’elle souffre d’alcoolisme… Et il dénonce son rival à l’ONEM, affirmant qu’il travaille en noir alors qu’il touche des allocations de chômage. Il va par ailleurs à deux reprises devant le domicile de cet homme qu’il ne connaît pas, et contacte également certains de ses proches. Dont l’ex femme de celui dont il estime qu’il lui a volé sa compagne…