Des coups en rue en plein confinement

Un Nivellois déjà bien connu de la police et de la justice s’est saoulé pour oublier, un soir d’avril 2020. Mais c’est un passant qui a trinqué.

V.F.

Le 11 avril 2020, les mesures de confinement sont strictes et il faut une bonne raison pour circuler en rue. De quoi assurer quelques soirées plus calmes que d’habitude pour les policiers de garde mais il y a toujours des exceptions. Ainsi, vers 22 h 10, une équipe de la zone de Braine-l’Alleud est envoyée à proximité de la gare, pour une agression en rue.