Coups à des gardiens de prison: vingt mois

Un prévenu s’est révolté à la prison d’Ittre parce qu’il était convaincu d’avoir entendu des cris d’enfants à intérieur de l’établissement.

Vincent Fifi
Coups à des gardiens de prison: vingt mois
gardien de prison ©REPORTERS

Le 8 décembre 2017, Nicolas N., détenu à la prison d’Ittre après avoir écopé de plusieurs peines sérieuses, était très énervé. Il était certain d’avoir entendu des cris d’enfants venant de l’intérieur de l’établissement, ce qui est évidemment impossible. Mais l’homme était convaincu et cela l’a mis dans un état qui a nécessité l’intervention des gardiens. Il estimait qu’il n’était pas acceptable de mettre des enfants en prison, et les agents lui ont suggéré de rentrer dans sa cellule et de se calmer.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.