L’EURO VU PAR… Un chef de zone: «Je ne suis pas amateur»

Comment le chef de corps de la zone de police Genappe Nivelles vit-il cet Euro? «Si vous me posez la question d’un point de vue sportif, je vous réponds que je n’ai pas encore regardé un seul match et je pense que je n’en regarderai aucun. Je ne suis pas du tout un amateur de football.»

Ch.W.
L’EURO VU PAR… Un chef de zone: «Je ne suis pas amateur»
L’Euro sur grand écran? Juste pour avoir un regard strictement professionnel confie Pascal Neyman. ©ÉdA – 50617140422

D'ailleurs, hier soir, à l'heure où une liesse populaire s'emparait de la Belgique, Pascal Neyman était installé sur sa terrasse à contempler son… jardin. «Je comprends l'enthousiasme qui habite les supporters et c'est chouette parce que cet événement crée une émulation positive. Après des mois de confinement, l'être humain a besoin de ces réjouissances. L'Euro arrive au bon moment, mais il ne faut pas oublier les règles sanitaires.»