Le comité provincial namurois veut récupérer Vincent Libertiaux

L’entraîneur de Nivelles Vincent Libertiaux a démissionné de son poste de directeur technique du volley-ball namurois.

M.D.
Le comité provincial namurois veut récupérer Vincent Libertiaux
Vincent Libertiaux pourrait revenir sur sa décision. ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Le comité provincial de Namur a enregistré deux démissions le week-end dernier, celle de Mathieu Didembourg, son président, mais aussi celle de Vincent Libertiaux, l'entraîneur de Nivelles, qui officiait comme directeur technique du volley-ball namurois. «Nous avons reçu sa démission par mail. Nous espérons pouvoir le faire changer d'avis, explique Michel Hourlay, président ad interim du comité provincial namurois. C'est quelqu'un de très compétent. Nous voulons le garder. Nous allons reprendre contact en espérant pouvoir collaborer à nouveau ensemble dans le futur.»