1815: 228 soldats sont décédés dans les hôpitaux nivellois

On inaugurait samedi au cimetière de Nivelles deux panneaux didactiques rappelant le rôle de Nivelles dans les jours qui suivirent la bataille de Waterloo.

Christophe GOFFAUT

Depuis ce week-end, deux panneaux supplémentaires ornent le mur d’enceinte du cimetière de Nivelles. Ces deux panneaux didactiques, fruit d’une collaboration entre la Ville de Nivelles, l’ASBL «Du côté des champs», l’ASBL «Association belge napoléonienne» et l’association «Le Souvenir français», font référence à la bataille de Waterloo. Ils reprennent les identités des 228 soldats, toutes armées confondues, décédés à l’époque dans les hôpitaux nivellois.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.