Interdiction de tracteurs sur la N25: «On attendra le nouveau ministre»

Le ministre Di Antonio a défendu l’interdiction des véhicules lents sur la N25. «On attendra le nouveau ministre», a répliqué Olivier Maroy.

Arnaud Huppertz
Interdiction de tracteurs sur la N25: «On attendra le nouveau ministre»
Le 12 août, les agriculteurs ont manifesté en bloquant la N25. ©ÉdA Mathieu Golinvaux

Faut-il interdire les tracteurs sur la Nationale 25? La question s’est – à nouveau – posée au Parlement wallon, hier après-midi. Le ministre Di Antonio a dû répondre aux questions des députés wallons Hélène Ryckmans (Écolo) et Olivier Maroy (MR) lors de la séance de rentrée du Parlement. Les critiques des deux députés brabançons wallons furent vives.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.