La porte de Charleroi se révèle

Le chantier d’extension des locaux de l’inBW a révélé les vestiges médiévaux d’une partie de la tour occidentale de la porte de Charleroi.

Christophe GOFFAUT
La porte de Charleroi se révèle
Les restes de la tour occidentale de la porte de Charleroi sont visibles grâce à l’arc de cercle qu’ils dessinent dans le sol. ©ÉdA

Les travaux de démolition en cours sur une partie de l’ancienne propriété de la famille della Faille (à l’angle de la rue de Charleroi et du boulevard de la Dodaine) ont révélé d’autres vestiges des anciens remparts de Nivelles. Cette fois, c’est une portion de la tour occidentale de la porte de Charleroi, reconnaissable à l’arc de cercle qu’elle dessine dans le sol, qui est apparue aux ouvriers chargés du chantier de l’extension des bureaux de l’inBW.