La sécurité est l’affaire de tous

Les agriculteurs sont bien conscients des problèmes de sécurité constitués par le cocktail détonant d’un charroi agricole se déplaçant sur une route où les véhicules circulent à 120 km/h (et plus pour certains).

Ch. G.

«Nous ne voulons plus de drames humains sur la RN 25, martèle Pierre Vromman, le président provincial de la Fédération wallonne de l'agriculture (FWA). Nous aussi, nous voulons circuler en toute sécurité. Il faut donc trouver des solutions pour éviter de nouveaux accidents, mais certainement pas prendre des décisions irréfléchies comme celle du ministre Di Antonio.»