Lasne : le propriétaire de la Ferme d’Hubermont répond aux questions des riverains

La transformation de la grange de la Ferme d’Hubermont en salle de réception provoque beaucoup de réactions à Maransart. Alain de Braekeleer livre sa version.

Robin Gille
 Alain De Braekeleer, propriétaire du Domaine d’Hubermont, et sa compagne Diana Danieletto, qui est aussi conseillère communale.
Alain De Braekeleer, propriétaire du Domaine d’Hubermont, et sa compagne Diana Danieletto, qui est aussi conseillère communale. ©ÉDA

C’est un dossier qui inquiète fort certains habitants de Maransart. Le 26 septembre dernier, une nouvelle enquête publique s’est clôturée concernant le changement d’affectation de la grange de la Ferme d’Hubermont en salle de réception pour des événements culturels, des séminaires ou encore des mariages. Cette transformation a ses partisans, mais aussi des opposants déterminés à ce que le projet n’aboutisse pas. Le propriétaire des lieux, Alain de Braekeleer, a donc souhaité répondre à ses détracteurs. "Avant de répondre aux reproches de mes détracteurs, je dois rappeler que pendant des années, de nombreux événements se sont déroulés à la ferme sans qu’il y ait eu le moindre dépôt de plainte de la part du voisinage. C’est lors de la demande de permis qu’il y a eu un battage médiatique virulent de quelques-uns contre le projet, via des toutes-boîtes incendiaires distribués en milliers d’exemplaires jusqu’à plusieurs kilomètres du site."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.