14 h 47, contact établi entre les enfants et l’ISS

Durant près de 10 minutes, des élèves de Sombreffe, Gembloux et Lasne ont conversé avec Thomas Pasquet, l’astronaute français en mission dans l’ISS.

Christophe DE BOOSE

Dès 14 h, les élèves de 3e primaire de l'école Saint Laurent de Sombreffe et les 5e et 6e de l'établissement Sainte Lutgrade de Lasne s'installent dans la salle de l'Euro Space Center à Redu où la communication avec la Station Spatiale Internationale (ISS) va avoir lieu 45 minutes plus tard. Telle une salle de cinéma, l'écran géant représente la surface terrestre et indique où se trouve actuellement l'ISS, à quelque 450 km au-dessus du point référencé. Et on sent que la pression monte. Les responsables de l'Euro Space Center, en communication directe avec la base de Houston qui sert de relais au bon déroulement de la transmission vérifient les derniers détails. C'est qu'il ne faut pas se louper. Durant un peu moins de 10 minutes, vingt enfants des deux écoles ainsi que du Collège Saint Guibert de Gembloux vont poser chacun à leur tour une question à Thomas Pesquet, jeune astronaute français de 38 ans. Ils s'exercent tous une dernière fois. «Mon nom est Nathan, la notion de temps est-elle la même que sur la Terre? Over.»