Transparence ou semi-transparence au conseil communal de Jodoigne ?

Au conseil communal, tous les documents ne sont pas accessibles aux citoyens, regrette Écolo. Qui se désole aussi du langage utilisé, trop formel ou procédurier.

Laurent Saublens
 Judith Verhoeven (co-presidente de la locale Écolo), Françoise Debeck (conseillère communale), Florent Charlier (co-president de la locale).
Judith Verhoeven (co-presidente de la locale Écolo), Françoise Debeck (conseillère communale), Florent Charlier (co-president de la locale). ©ÉDA

Depuis le dernier conseil communal de Jodoigne, l’administration applique les nouvelles obligations de transparence communale active "obtenues à l’initiative des députés Écolo", souligne Judith Verhoeven, vice-présidente de la locale Écolo. Pour Jodoigne, cela se concrétise par la mise à disposition d’une partie des documents qui sont discutés au conseil sur le site web de la Ville. Jusqu’ici tout citoyen n’avait en effet qu’un accès restreint à l’ordre du jour ou agenda de la séance.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...