Jodoigne : cinq ans après les faits - avoir embrassé une fillette de 9 ans - il obtient la suspension du prononcé

Poursuivi cinq ans après les faits, le prévenu est devenu père et explique avoir " pris en maturité ". Il s’en tire avec une suspension du prononcé.

Vincent Fifi
Pedophilie photo DR.jpg
©D.R.

En novembre 2017, une habitante de Jodoigne a appris, de la bouche de sa fille âgée de 9 ans, que la petite avait un amoureux. Mignonne confidence ? Malheureusement pas. La fillette a poursuivi en disant que l’amoureux en question avait voulu faire des "trucs comme les grands", qu’il l’avait embrassée sur bouche et qu’elle avait trouvé ça "dégueulasse". Et celui qui avait fait cela à l’enfant était le filleul d’une amie de la mère, âgé de 19 ans et qui était venu à la maison pour donner un coup de main suite à un déménagement.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...