Jodoigne : avec « Métiss », Valérie Kinzounza valorise la création belge et la partage

En septembre, Valérie Kinzounza a ouvert " Métiss ", un concept store qui rassemble des créateurs belges avec une influence africaine.

Julie Mouvet

C’est en pleine crise économique, mais avec "beaucoup d’optimisme", que Valérie Kinzounza ouvre sa boutique Métiss en septembre 2022. Un projet né dans l’esprit de l’entrepreneuse il y a deux ans. Métiss, c’est un concept store qui se décline de plusieurs façons. Une boutique physique à Piétrain, au domicile de Valérie. Un site web avec un e-shop et des articles. Des événements. "Le principe de Métiss, c’est de valoriser les talents de chez nous. Je me suis rendu compte qu’il y en avait plein, mais on ne sait pas forcément où les trouver. Beaucoup créent dans leur atelier, n’ont pas de magasin ou de site internet."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...