Jodoigne : la ruche de la Gadale, pour préparer demain

La Ville est candidate pour le développement d’un espace multiservice d’une superficie de 1 600 m² dans le bâtiment de la justice de paix.

Laurent SAUBLENS
 La ruche de la Gadale s’installerait au rez et au 1er étage. L’immeuble est occupé actuellement par la justice de paix qui serait relogée au dernier étage.
La ruche de la Gadale s’installerait au rez et au 1er étage. L’immeuble est occupé actuellement par la justice de paix qui serait relogée au dernier étage. ©ÉDA

Le conseil communal de Jodoigne a évoqué ce mardi un dossier ambitieux puisque la Ville a décidé de porter un projet, avec l’aide du GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne. Son nom: la ruche de la Gadale. Compte tenu des nombreux défis existants en matière de croissance démographique, de nécessaire création d’emplois et de services et de mobilité, la ruche de la Gadale vise le développement d’un espace multiservice d’une superficie de 1 600 m² au centre de la ville de Jodoigne sur deux étages.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.