Remettre le match était la décision de la sagesse

Raeren-Eynatten – Jodoigne remis

Cédric ETIENNE
Remettre le match était la décision de la sagesse
Pour Christophe Kinet, la remise du match à Raeren ne se discute pas. ©ÉdA – Christophe Béka

La rencontre n'a pu se dérouler, les intempéries ayant contraint les différents acteurs à prendre une décision de raison. Même si quelques minutes avant 15 h, tout semblait prêt en apparence pour débuter, les spectateurs et certains observateurs neutres étant en place pour assister à la partie. "En montant sur le terrain pour débuter l'échauffement, on savait que cela allait être très compliqué de jouer", explique le mentor visiteur Jonathan Negrin. "Il pleuvait avec le terrain déjà gorgé d'eau de la semaine. Et ce n'est pas parce que l'on débutait la partie que l'on aurait pu aller à son terme. Ce qui aurait signifié au final que tout le monde devait alors malgré tout revenir, peut-être juste pour quelques minutes. Le vent violent jouait aussi son rôle, cela pouvait même devenir dangereux. Je suis content qu'il y ait eu une vraie discussion entre les arbitres, entraîneurs, CQ et président. C'est une décision raisonnable, Jodoigne n'a pas voulu jouer à tout prix, malgré le trajet à refaire. Personne n'aurait pris du plaisir dans de telles conditions, c'était la décision la plus sage à prendre", dixit le coach Negrin, qui indiquait par ailleurs que le match pourra être replacé bien plus tard (en avril?) vu que c'était déjà le premier de la troisième tranche. Du côté du président raerenois Collubry, celui-ci abondait dans le même sens. "Il ne fallait pas commencer, aussi pour les joueurs. On ne savait pas dire comment cela allait évoluer, si on avait débuté la partie. On respecte donc la décision commune, prise vers 14 h 45. Il est certain que je préfère toujours jouer, mais ici il ne fallait pas. Il faut aussi signaler qu'entre dimanche dernier et ce dimanche-ci, on n'a rien su faire pour travailler le terrain, tellement il y avait de l'eau. Si on avait joué, il aurait été retourné après 20 minutes."