Quel avenir pour nos jeunes agriculteurs?

Le nombre des exploitations agricoles, en Brabant wallon, n’est plus en chute libre. Mais l’avenir des jeunes agriculteurs reste problématique.

Quel avenir pour nos jeunes agriculteurs?
Être agriculteur, c’est souvent de père en fille ou en fils dans le Brabant wallon, où la superficie des terres agricoles a enregistré une légère hausse entre 2013 et 2020. ©ÉdA
Marc Welsch

Une bonne nouvelle pour débuter. En Wallonie, dixit le ministre de l’Agriculture, Willy Borsus, le nombre des exploitations agricoles se stabilise après avoir connu une période noire au début de ce siècle. Mais depuis 2013 (12 832 fermes), le SPF Économie a constaté une relative stabilisation, avec 12 683 exploitations en 2021. En Brabant wallon, Stabel (l’office belge de la statistique) relève une tendance équivalente: 1 027 fermes en 2013 et… exactement autant en 2019. En 2020, il y en avait seulement une de moins: 1 026. Et la superficie des terres agricoles en Brabant wallon? Du bonus également, puisque l’on passe de 6 195 414 ares en 2013 à 6 548 210 ares en 2020. C’est dire que les exploitations agricoles sont de plus en plus importantes en termes de superficie.