Renaud Wertz et Benoît Corten signent «Contre Vent et Marée»

Renaud Wertz et Benoît Corten publient «Contre Vent et Marée», le journal de Renaud qu’a revisité l’écrivain Benoît. Une belle leçon de vie.

Marc WELSCH
Renaud Wertz et Benoît Corten signent «Contre Vent et Marée»
Écrire c’est bien, publier c’est mieux, se sont dit Renaud Wertz et Benoît Corten. Et c’est chose faite. ©ÉdA

Ils y sont arrivés «contre vent et marée», comme le clame le titre du livre que Renaud Wertz et Benoît Corten viennent de publier. Une longue aventure littéraire, que la préface du livre met en lumière. Car Renaud Wertz, à sa naissance, a passé vingt minutes sans respirer. Durant cinq jours, sa vie n’a tenu qu’à un fil. Il finira par être sauvé, mais gardera sa vie durant des séquelles de l’accouchement. Cela ne l’a pas empêché, petit à petit, d’acquérir une véritable autonomie malgré des soucis de motricité. Et de vivre sa vie d’homme. Ce quotidien est conté en 263 pages. Mais comment le livre a-t-il vu le jour?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.