Grez-Doiceau

Grez avait des prétentions en début de saison, mais l’équipe a déclaré forfait général début avril. «Arrêter le championnat prématurément reste une grosse déception, signale le coach, Jean Paul Dos Santos.

O.T.

On avait tout en mains avec Nico (Gilles) pour faire quelque chose de bien. Mais, certains jeunes n’ont pas accepté les règles du jeu et ont manqué de sérieux. Des garçons comme De Loose, Pans, Floriani ou Goergen sont montés en P2. Certains ont même fini la saison comme titulaires et ont contribué à sauver l’équipe. Le travail de ces trois dernières années a donc malgré tout porté ses fruits. On n’alignera plus d’équipe B car c’est trop tôt pour lancer les U17 qui arrivent. Peut-être la saison d’après.»