Ittre: un Jumétois prévenu d’attouchements lors d’un camp de jeunesse obtient la suspension du prononcé

Un encadrant reconnaît avoir touché le sexe d’un adolescent de 14 ans et lui avoir fait une proposition indécente. Il a été démis de ses fonctions.

Vincent Fifi
 Ne contestant pas avoir touché un adolescent lors d’un camp de jeunesse à Ittre, un Jumétois a été poursuivi devant le tribunal correctionnel.
Ne contestant pas avoir touché un adolescent lors d’un camp de jeunesse à Ittre, un Jumétois a été poursuivi devant le tribunal correctionnel. ©ÉDA

Le 17 juillet 2020, un habitant de Jumet qui était âgé de 22 ans à l’époque faisait partie des majeurs encadrant un camp de jeunesse, sur le territoire communal d’Ittre. Il s’était disputé ce soir-là avec d’autres membres de l’équipe d’encadrement, et avait donc décidé de rester un peu à l’écart. Un adolescent de 14 ans est venu près de lui, en fin de soirée, et ils ont parlé.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...