L’avenir du Théâtre de la Valette menacé ? La ministre n’est pas au courant

Interrogée par le député André Antoine, la ministre de la Culture, Bénédicte Linard, a dit ne pas être informée des difficultés rencontrées par le Théâtre de la Valette.

Arnaud Huppertz
 «Les garçons et Guillaume, à table!», la pièce à succès de Guillaume Gallienne, sera jouée à la Valette, avec Jean-François Breuer, du 3 au 20 novembre.
«Les garçons et Guillaume, à table!», la pièce à succès de Guillaume Gallienne, sera jouée à la Valette, avec Jean-François Breuer, du 3 au 20 novembre. ©Lou Verschueren 

À l’entame de la saison 2022-2023, le directeur du Théâtre de la Valette tirait la sonnette d’alarme. Il déclarait, à L’Avenir : "La Valette doit se débrouiller avec une subvention de 75 000 € par an, pendant deux ans. Nous recevons également 27 000 € de subventions de la Province. La Commune d’Ittre ne nous donne pas d’argent. Nous devons absolument faire tourner la billetterie, c’est une question de survie. Mais l’explosion des charges et l’augmentation de 25% du prix de notre loyer, exigé par l’inBW, pourraient provoquer la fin de la Valette."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.