Subsides: de grosses déceptions en vrais espoirs

La passion, l’enthousiasme, les ambitions et les bonnes volontés ne manquent pas au théâtre de la Valette. Ce qui fait défaut à l’équipe actuelle, c’est, plus que jamais, les moyens financiers.

A.Bil.

La Valette ne bénéficie plus du cadre financier d'un contrat-programme pour travailler sur la durée. Et les subventions promises se font attendre… «Nous avions introduit une demande d'aide de 75 000€ au ministère de la Culture via un fonds de la Loterie nationale pour 2021. Nous avons finalement reçu 15 000€ au lieu des 75 000€ espérés, explique le directeur, Michel Wright, un peu dépité. Par ailleurs, notre demande de subvention pluriannuelle pour 2022-2023 est à l'étude depuis le mois de février à la FWB. Nous ne saurons qu'en juillet si une somme nous est octroyée et à combien elle s'élève.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...