Ittre dit non à la taxe kilométrique bruxelloise

Le conseil communal d’Ittre a approuvé mardi dernier une motion pour dire son opposition au projet de réforme fiscale Smartmove (taxe kilométrique) du gouvernement bruxellois.

X.V.

«Il n’est pas normal que les Wallons et en particulier les Ittrois doivent commencer à payer pour circuler dans Bruxelles, explique le bourgmestre, Christian Fayt. On a calculé: un navetteur wallon qui parcourt en moyenne 30 km par jour dans la région bruxelloise, aux heures de pointe du matin et du soir, à bord d’une voiture de 10 chevaux fiscaux, devra s’acquitter d’une taxe de 1 200€ par an, ce qui n’est pas négligeable.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...