La saison des fraises s’achève prématurément

Il y a quelques jours Ferdinand Joly, le propriétaire des vergers Micolombe, se félicitait dans notre journal du goût de ses fraises gorgées de soleil.Aujourd’hui, cet agriculteur doit déchanter : la chaleur persistante a littéralement «cuit des grappes entières sur le champ.

La saison des fraises s’achève prématurément
436176 ©(photo EdA)

Conséquence: « Nous avons perdu entre 4 et 5 tonnes de fruits !» Ferdinand Joly se fait une raison, la saison des fraises se termine déjà, trois semaines plus tôt que prévu. « Du jamais vu !»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...