Haut-Ittre : pas rien qu'un rond-point

La sortie de l'autoroute à hauteur d'Haut-Ittre est un endroit particulièrement dangereux. Il aura pourtant fallu de nombreuses années pour rassembler les sous nécessaires à la construction d'un rond-point. La Province, propriétaire de la route sur laquelle se greffe cette sortie avait été sollicitée par le passé. Mais comme on le lira ci-dessus, le refrain est connu: la perspective d'une reprise des voiries provinciales par la Région a paralysé toute initiative.

Cette fois, par le biais d'un montage conjoint entre la Commune (qui a assumé l'étude préalable), la Province et la Région wallonne, le rond-point pourra être financé. La Province allongera 430000¤ tandis que la Région allouera 300000¤.

Mais un rond-point, c'est bien. S'il s'accompagne d'une plate-forme multimodale, c'est mieux. Comprendre par là que cet endroit sera un lieu d'échanges : on pourra déposer sa voiture avant un covoiturage, on pourra y prendre ou déposer son vélo, des bus s'y arrêteront pour relier la gare de Braine-l'Alleud. Mais cela donnera alors un budget total d'1,2 million. L'argent n'est pas encore sur la table mais les protagonistes du projet entendent aller frapper à la porte du ministre Henry, en charge de la Mobilité.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...