Benallal devra purger sa peine aux Pays-Bas

Le truand belge Nordin Benallal a souhaité un procès équitable jeudi devant un tribunal de Rotterdam (Pays-Bas). Ce sont les seuls mots qu'il a adressés au juge. La demande d'extradition de Benallal, réclamée par la Belgique, sera examinée le 15 février, mais il devra purger sa peine aux Pays-Bas, a indiqué jeudi le ministère public néerlandais.

Nordin Benallal, que la presse a surnommé le roi de l'évasion pour s'être échappé à quatre reprises de prisons belges, est soupçonné d'avoir commis une attaque à main armée chez un concessionnaire de motos à La Haye, en octobre dernier, en compagnie d'un autre individu de 22 ans. Quelques jours avant ce braquage, il s'était évadé de la prison d'Ittre (Brabant wallon).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...