Surpopulation carcérale: la Ligue des DH tire la sonnette d'alarme

Dans le cadre des polémiques sur le niveau de sécurité des prisons faisant suite à la spectaculaire évasion de Nordin Benallal, la Ligue des droits de l'Homme tient à faire quelques mises au point dans un communiqué de presse diffusé mardi. Alors que les uns mettent en cause les responsables politiques actuels et que les autres réclament à cor et à cri la création d'un établissement pénitentiaire de haute sécurité, la Ligue tire la sonnette d'alarme.

La véritable source d'insécurité en prison provient de la surpopulation, selon la Ligue des droits de l'Homme. Cet état de fait a déjà été dénoncé à de multiples reprises par les organes internationaux, comme le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (C.P.T.) du Conseil de l'Europe.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...